• Les hautes écoles comme modèle

    Les hautes écoles comme modèle

    Les hautes écoles spécialisées et les universités suisses sont des générateurs de mobilité. À ce titre, elles s'érigent en exemple aussi bien pour les formes de travail flexibles qu'en matière de gestion de la mobilité.

    J’aimerais en savoir plus
  • Work Smart Week

    Work Smart Week 2019

    Save the Date: 26 - 30 août 2019

    J’aimerais en savoir plus

Qui nous sommes

Work Smart

Les formes de travail flexibles et sans contraintes de lieu constituent, à bien des égards, une situation gagnant-gagnant: elles accroissent la motivation et la productivité des collaborateurs, ont un impact positif sur les émissions de CO2 et intègrent d'autres groupes de personnes dans le marché du travail par l'application de nouveaux modèles de travail, ce qui a pour effet d'augmenter le potentiel de recrutement des entreprises. Autant de bonnes raisons d'encourager le travail flexible.

Work Smart est une initiative interentreprise qui s'est fixé pour objectif de soutenir activement les formes de travail flexibles. Elle souhaite contribuer à la transformation de l'économie suisse et aider au mieux les entreprises et les institutions à mettre en place ces nouvelles formes de travail.

Plus d'informations sur Work Smart
  • «Les formes de travail flexibles améliorent la qualité de vie et la productivité des salariés, permettent de mieux concilier vie active et vie de famille, déchargent les infrastructures de transport et permettent de créer des espaces de bureaux plus compacts et efficients. C'est une façon plus intelligente de travailler et une garantie de réaliser de la croissance tout en préservant la qualité.»
    Nick Beglinger

    Nick Beglinger

    Président de swisscleantech

  • «L'Office fédéral de l'énergie soutient l'initiative Work Smart, parce que nous apprécions depuis longtemps les avantages d'une organisation flexible du travail: des performances en hausse, une motivation accrue, un gain de qualité de vie pour nos collaborateurs et un moindre impact environnemental par le raccourcissement des déplacements.»
    Ralph Bühlmann

    Ralph Bühlmann

    Chef de la division Organisation et gestion administrative de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN)

  • «economiesuisse soutient l'initiative Work Smart, parce que les formes de travail flexibles contribuent à mieux exploiter le potentiel du marché suisse du travail, à réduire la consommation d'énergie et les émissions et à décharger les infrastructures de transport durant les heures de pointe.»
    Monika Rühl

    Monika Rühl

    Directrice d'economiesuisse

  • «Nous devons nous concentrer davantage sur nos propres spécialistes si nous voulons pouvoir faire face aux déficits démographiques futurs. Cela suppose néanmoins que nous répondions aux besoins des salariés, notamment par l'offre de nouvelles formes de travail. L'initiative Work Smart réalise un précieux travail de sensibilisation dans ce domaine.»
    Lucrezia Meier-Schatz

    Lucrezia Meier-Schatz

    Conseillère d'entreprise et ancienne Conseillère nationale (PDC)

  • «Les modèles de travail flexibles et le travail à temps partiel sont la clé pour trouver et garder des spécialistes. L'initiative Work Smart apporte une contribution décisive à ce changement.»
    Andy Keel

    Andy Keel

    Fondateur de Teilzeitkarriere et de Teilzeitmann

  • Nous sommes convaincus qu’il faut des formes de travail flexibles dans un monde du travail moderne. En tant qu’employeur modèle, l’administration fédérale a par conséquent créé des conditions-cadres correspondantes. Les employés et les employeurs profitent tout autant de cette souplesse supplémentaire. L’initiative Work Smart poursuit les mêmes objectifs – c’est pourquoi nous la soutenons.
    Dr. Barbara Schaerer

    Dr. Barbara Schaerer

    Directrice de l’Office fédéral du personnel OFPER

  • «L'Öbu soutient l'initiative Work Smart, parce que des formes de travail innovantes et plus flexibles contribuent à une économie plus durable. Pour le plus grand bénéfice des entreprises et de la société.»
    Seta Thakur

    Seta Thakur

    Directrice de l'Öbu

  • Une meilleure répartition des flux de circulation tout au long de la journée permet de lisser les heures de pointe, de réduire les bouchons, de diminuer le nombre de voyageurs dans les trains, bus et trams et, partant, de réaliser des économies au niveau des investissements dans l’offre et l’infrastructure de transport. Par la signature de la charte Work Smart, nous encourageons les employés du canton à utiliser la marge de manœuvre qui leur est offerte au niveau des horaires de travail et à remplir une fonction d’exemple.
    Barbara Egger-Jenzer

    Barbara Egger-Jenzer

    Directrice des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne

  • «Work Smart a du sens, parce que cela n'en a pas de passer chaque jour des heures dans les bouchons pour se rendre au travail, alors que de nombreuses tâches peuvent être accomplies de façon décentralisée dans des lieux de travail flexibles comme les espaces de coworking. Cette nouvelle forme de travail permet d'accroître la productivité tout en ménageant l'environnement... et ses nerfs.»
    Jenny Schäpper

    Jenny Schäpper

    Membre de Coworking Schweiz

Donnez le bon exemple

Signez la charte Work Smart.

Signer maintenant

Ont déjà signé la charte à ce jour

181 Entreprises suisses

De ce fait, 99310 salariés ont accès en Suisse à des formes de travail flexibles et sans contraintes de lieu.

Work Smart Week 2017

Votre événement Work Smart à notre agenda

Vous avez prévu un événement sur le thème des formes de travail flexibles et nomades? Vous connaissez des conférenciers intéressants que vous aimeriez voir s'exprimer sur ce thème?

Faites-nous part de votre événement, de manière que nous puissions l’inscrire à notre agenda. Nous serions ravis d’annoncer votre événement sur notre site Web.

Communiquer un événement