Stimuler la confiance

Les modèles de travail flexibles constituent un nouveau défi pour le management


La confiance

plutôt que le contrôle.

Les modèles de travail flexibles placent les cadres, plus particulièrement, face à de nouveaux défis en termes de styles de management et de compétences.

En raison de la distance physique, les styles de management basés sur le contact visuel et le principe «Command and Control» ne fonctionnent plus systématiquement. Il est plus difficile de créer et de maintenir la confiance dans une relation entre des collaborateurs mobiles et leurs chefs, la gestion des conflits est plus compliquée, tout comme l'évaluation des performances, et les mesures prises présentent une plus grand d'incertitude.

Les solutions reposent sur des modèles de management qui se fondent notamment sur l'autogestion des travailleurs mobiles ainsi que sur la mise en place d'équipes virtuelles et qui soutiennent ces derniers à travers des mesures appropriées.

Du coup, les cadres doivent également répondre à de plus hautes exigences en termes de compétences et sont amenés à privilégier une collaboration basée sur la confiance, au détriment d'un management axé sur le contrôle.

De plus en plus, les supérieurs hiérarchiques ont à jouer un rôle de coach dans le but de mettre à disposition des ressources techniques et de créer des structures de nature à favoriser la communication et le management latéral au sein des équipes. Dans ce contexte, les cadres doivent plus particulièrement développer une capacité à créer la confiance dans le domaine de la communication médiatique.