Tenir compte du biorythme

Chacun a son propre biorythme – découvrez le vôtre et faites-en bon usage!


Chacun selon son propre rythme

en songeant aussi à prendre une pause de temps en temps.

Si vous êtes le plus productif ou la plus productive de grand matin par exemple, ne «gaspillez» pas cette période durant le trajet qui vous mène au bureau. Décidez en toute conscience s'il vaut mieux travailler dans le train ou profiter du voyage pour vous reposer. Et si vous avez un creux l'après-midi, profitez de cette partie de la journée pour rentrer à la maison, faire un petit somme ou vous adonner à l'une ou l'autre tâche autre qu'intellectuelle. Ou faites du sport par exemple.

Nous avons tous, durant la journée, une phase d'activité intense. Chez la plupart des gens, cette phase se situe dans la matinée. Si vous en avez la possibilité, essayez dès lors d'accomplir vos tâches les plus complexes durant cette période de la journée.

Au niveau de l'équipe et dans la relation avec les supérieurs aussi, le travail flexible n'est pas synonyme d'absence de structure; il s'agit simplement d'adapter cette structure en continu. L'essentiel est donc de développer de nouvelles habitudes, avec une plus grande ouverture au changement, en parfaite intelligence avec les collègues.