Attentions goes, where energy flows

La numérisation automatise nos tâches routinières, nous laissant de plus en plus de travail d'équipe complexe, qui requière dynamisme et créativité. Comment transférer la jubilation créative du travail individuel à l'équipe, afin de réaliser de grandes choses? Il nous faut pour cela trouver de nouveaux espaces, encourager de nouvelles formes d'interaction, conjuguer les énergies et accroître notre force d'innovation. À l'avenir, il sera question de team-flow!

De la jubilation créative individuelle…

Mon regard embrasse la haute vallée de l'Engadine. Impressionné par ce massif avec ses cimes effilées, ses arrêtes étroites et ses lacs de montagne aux eaux turquoises, je passe ma vie en revue, installé dans un coworking space. Ce panorama sauvage me calme. Les conditions parfaites sont réunies pour des performances cognitives et créatives de pointe. J'oublie le temps, je m'oublie moi-même. Toute mon attention est focalisée sur la tâche à effectuer. Nous connaissons tous cet état mental, qu'on nomme également «flow», où nous nous absorbons entièrement dans une tâche.

En 1975, Mihály Csíkszentmihályi décrivait déjà l'expérience du flow comme un sentiment de bonheur. Ce concept remonte même à des approches encore plus anciennes, de l'époque autour de 1900, comme la «peak experience» de Maslow, la «polarisation de l’attention» de Montessori ou encore la «passion créatrice» de Hahn. Je ne suis donc pas le premier homme sur terre à ressentir cette jubilation créative comme moment de bonheur individuel. Nous, les hommes, aspirons sans cesse à l'épanouissement – de préférence à travers des créations judicieuses et valorisantes. Les moments de flow constituent des expériences intenses et importantes. Des collaborateurs heureux et performants revêtent également une importance centrale pour les entreprises. Néanmoins, les innovations profitables sont rarement le fruit du seul travail individuel de collaborateurs isolés. La performance novatrice des équipes est immense.

... au laboratoire d'innovation

Au 19ème siècle, Thomas Edison créa le premier laboratoire d'innovation industrielle, qui obtint des résultats remarquables avec bon nombre de produits commercialisables. Le succès d'Edison reposait alors sur un important critère en matière de design: son laboratoire était conçu comme un espace de communication et de collaboration ouvert, sans barrière entre les différents chercheurs des diverses disciplines. Ce laboratoire ouvert favorisait la proximité et la visibilité des différents acteurs, garantissant ainsi une transparence élevée des processus. Un siècle plus tard, cet aménagement stratégique de l'environnement de travail, avec ses modèles d'embauche flexibles, ses systèmes mobiles de cloud et ses méthodologies de travail agiles, a toujours une influence déterminante sur le succès d'une entreprise. Au vu de l'automatisation galopante des tâches routinières, l'avenir de notre quotidien professionnel s'annonce de plus en plus lourd en problématiques et processus de créativité complexes, qui requièrent énormément d'interaction et de flexibilité.

Quel univers de travail nous permet à présent de réunir tout cela – les collaborateurs créatifs, les équipes de projets agiles et les entreprises novatrices? Développer davantage le laboratoire d'innovation d'Edison en le combinant à des méthodes agiles permet de créer de nouveaux espaces et de conjuguer les énergies tout en faisant croître la force d'innovation. Nous pouvons ainsi faire l'expérience du team-flow: la jubilation créative du travail individuel au sein de l'équipe!

... à l'espace de résonance

Comment nous représenter le laboratoire d'innovation du 21ème siècle? Nous avons fait une tentative en créant l’«ideation space» et obtenu ainsi des résultats essentiels. Je souhaite vous en faire part: 

dans un premier temps, l'espace est à la base de relations sociales solides et leur offre une plate-forme physique. L'esprit d'équipe et l'expérience commune du flow en occupent le centre. Une méthodique créative telle que le design thinking ou lean startup permet de résoudre une problématique commune et de tester les idées. Une multitude de surfaces horizontales, verticales et mobiles de communication visuelle nous aide à structurer les processus de réflexion. Nous disposons en outre d'un vaste choix de matériaux nous permettant de représenter les idées ou les processus sous forme de prototypes. Vu sous cet angle, le laboratoire d'innovation du 21ème siècle est un véritable espace de résonance: un corps vibrant constitué d'énergie, de méthodique et de matière.

Il est incroyablement difficile d'en faire une description exhaustive sous forme textuelle. Osez et testez-le personnellement. Vous verrez… dans ces moments, vous vous élèverez au-dessus des Alpes orientales suisses pour atterrir en plein cœur de l'Himalaya.