Dans la vie, nous avons une appli pour tout...mais au travail, nous en sommes encore vieux jeu

J’adore notre rythme de vie. Job hopping, jet setting, second screening: ce monde semble fait pour les impatients comme moi. Mon téléphone me permet d’optimiser chaque minute de mon temps, c’est mon billet pour un train de vie à grande vitesse. Quand il faut que j’explique à un collègue de moins de 30 ans comment s’enregistrer en ligne sur un vol Swiss, j’en fais presque une syncope. Le temps perdu à faire la queue! De quoi se faire des cheveux blancs! J’en attrape la panique du temps volé. Des boutons causés par l’attente. Le souffle court de l’inefficacité.

Allez-y, condamnez-moi, prédisez-moi un épuisement prochain et conseillez-moi de lever le pied. Mais moi, je dis que si vous ne suivez pas le mouvement dans ce monde numérique qui est le nôtre, l’avion part sans vous. Vous préférez croire que ces « gadgets techniques » ne sont qu’une mode passagère? Alors expliquez-moi ce qui vous fait penser que les compagnies aériennes vont continuer à investir dans les foulards en soie et les billets en papier aux guichets d’enregistrement.

Vivez-vous de façon « smart »? Pour ce faire, même pas besoin de pouvoir mettre en marche votre lave-linge depuis le bureau. Il suffit déjà de prendre conscience du fait que le gps hors de prix installé de votre voiture hors de prix devient chaque jour un peu plus obsolète. Car Google a depuis longtemps une longueur d’avance lorsqu’il s’agit de nous indiquer notre position et le meilleur chemin à prendre.

Travaillez-vous de façon « smart »? Nous sommes nombreux à avoir une appli pour tout. Mais question travail, nous sommes carrément vieux jeu. Archives papier, envoi de protocoles par mail, présentations Powerpoint monumentales qui ont subi encore plus d’interventions, de suspensions, de renaissances et de corrections que la Sagrada Família.

 Le travail smart commence dans le menu détail, parfois par un simple Post-it

Si XING participe à l’Initiative Work Smart, c’est parce que nous sommes convaincus que de nos jours, un travail de qualité ne dépend plus des bureaux installés au siège de l’entreprise, et encore moins des heures de présence. Travailler « smart », c’est éviter les trajets aux heures de pointe, les marathons de réunions et les déluges de mails en CC. Travailler « smart » présuppose une communication ouverte et efficace. Et un esprit clair. Mais avant tout, un mode de travail « smart » commence en nous-mêmes. On vous a confié une tâche complexe? Dans ce cas, asseyez-vous et posez-vous les questions suivantes:

  • Quelle est la situation?
  • Qu’est-ce qui complique la tâche?
  • Comment mon travail peut-il contribuer à l’objectif de l’entreprise?
  • Que veux-je réellement atteindre?
  • Que dois-je absolument éviter?
  • Que faut-il prendre en compte afin d’obtenir le résultat voulu?
  • Que dois-je investir?
  • Que vais-je en tirer?
  • À quoi mesurer la réussite de mon travail?

Ne vous inquiétez pas, inutile d’élaborer une présentation PowerPoint de 50 pages pour répondre à ces questions. Les conditions auraient changé trente-six fois avant même que votre chef n’en ait enfin validé la page 49.

 Plus le monde tourne vite, plus notre travail est archaïque

Prenez une tâche quelconque qui vous a été confiée. Essayez de répondre à chaque question le plus brièvement possible, de sorte que la réponse tienne sur un Post-it. Reprenez votre réflexion le lendemain à tête reposée et complétez chaque réponse par un second Post-it. Faites faire ensuite ce jeu de questions/réponses à au moins deux collègues. Une fois avec une personne qui a l’esprit plus analytique que vous, une fois avec une personne que vous jugez plus créative. Soumettez ensuite l’analyse de la tâche à votre chef. Considérez l’entretien comme un jeu: expliquez chaque action. Référez-vous régulièrement aux coups précédents. Si votre chef ajoute quelque chose, collez un Post-it supplémentaire. S’il critique un aspect, notez un point d’interrogation sur le Post-it. Convainquez votre supérieur(e) de votre tactique.

Au lieu de trouver cette façon de procéder astreignante, demandons-nous plutôt pourquoi nous voulons tous chaque jour bénéficier de davantage de libertés au travail. Pourquoi? Parce qu’il y a toujours quelqu’un pour s’en mêler et pour dire « Mais ça ne marche pas comme ça! ». Comment y remédier? En harmonisant vos tâches avec vos supérieurs et votre équipe dès le début, vous vous épargnerez beaucoup de stress et de temps. Mieux vous adaptez vos tâches dès le départ aux conditions requises, plus vous aurez d’autonomie pour réaliser votre projet.

Dans notre monde rapide et complexe, travailler smart nécessite un canevas. Mieux nous cernons la complexité, plus nos réflexions sont limpides. Essayez! Collez! Jamais vos pensées n’auront été présentées aussi clairement. Ceci vaut tout particulièrement pour les plus impatients d’entre nous.

Voici les résultats:

À noter: vous trouverez le canevas à appliquer ici (anglais).