«Pour maintenir un bon esprit d’équipe, il faut s’investir davantage»

Le travail mobile et flexible apporte beaucoup d’avantages aux entreprises comme à leurs collaborateurs. Or, en réalité, tous ceux qui pourraient et voudraient le faire n’en profitent pas encore, loin de là. C’est précisément ce que la société SmartIT Services AG entend changer. En tant que nouveau «Work Smart Partner», elle se considère comme une ambassadrice dans l’Espace Mittelland, grâce à ses solutions, à son savoir-faire et aux échanges au sein du réseau Work Smart. Entretien avec Roberto Valentini, associé et directeur des ventes et du back-office chez SmartIT.

SmartIT nouveau Work Smart Partner

Roberto Valentini, SmartIT s’engage à présent en tant que Work Smart Partner. Pourquoi?

Roberto Valentini: Nous voulons soutenir les PME dans l’Espace Mittelland afin qu’elles puissent déployer tout le potentiel jusqu’à présent inexploité dans le domaine des formes de travail modernes et flexibles. En plus des nouvelles technologies, une autre approche s’impose aussi concernant le lieu et la culture de travail, ainsi que les thèmes pour lesquels il nous manque encore un peu de savoir-faire. C’est là précisément que nous espérons profiter du partage de connaissances et d’expériences avec les autres partenaires au sein de l’initiative Work Smart.

Vous faites depuis longtemps partie de notre réseau, puisque vous avez signé la Charte Work Smart au printemps 2017. Qu’est-ce qui s’est passé chez vous depuis lors en termes de travail flexible?

Beaucoup de choses ont changé dans la culture d’entreprise au niveau de la direction. Il y a trois ans, nous étions déjà très ouverts et encouragions les formes de travail individuelles. Aujourd’hui, davantage de collaborateurs tirent parti des avantages du travail flexible. Côté technique, nous nous efforçons d’optimiser en permanence nos solutions relatives au lieu de travail, afin de suivre l’évolution technologique. Cette année notamment, le «SmartWorkplace Cloud» est venu compléter nos prestations «SmartWorkplace». Il est entièrement disponible sur Azure, la plateforme publique en nuage de Microsoft. En termes de lieux de travail, nous n’avons pas non plus dormi : il y a deux mois, nous avons ouvert notre espace de travail «SMARTINI» au cœur de Berne.

Que vous apportent les formes de travail flexible?

Nos collaborateurs peuvent mieux concilier travail et vie privée. Quant à moi, je bénéficie aussi d’une vie plus équilibrée: par un dimanche pluvieux par exemple, je peux travailler là où je me trouve, et aller en contrepartie me baigner avec mon fils un jeudi après-midi, sans avoir mauvaise conscience. Il adore aller se baigner. Pour moi, cette flexibilité est synonyme de qualité de vie! Du point de vue des entreprises, des collaborateurs épanouis, et donc très engagés et motivés, constituent naturellement un capital incroyablement précieux. Surtout dans une branche fortement touchée par la pénurie de professionnels qualifiés.

Quels défis présentent les nouveaux modes de travail chez vous?

Nous pouvons nous estimer heureux de n’avoir que très peu ressenti les inconvénients des formes de travail modernes. Mais nous remarquons nous aussi que pour cultiver l’esprit d’équipe, il faut s’investir davantage que lorsque l’on se croise tous les jours.

En dépit de votre nouvel espace de travail «SMARTINI», vous ne vous voyez pas plus souvent, n’est-ce pas?

L’idée derrière le «SMARTINI» est tout autre. Cet espace nous aide à prévenir le risque d’isolement lié au travail à domicile. Déjà, nos collaborateurs adorent le «SMARTINI». Après quelques semaines seulement, nos «Smart Workers» urbains ne sauraient plus se passer de ce lieu de travail supplémentaire. Pour faire face au problème de la cohésion de l’équipe évoqué plus haut, nous organisons régulièrement des événements pour les collaborateurs ou des rencontres informelles le soir autour d’une bière.

Quel est ton conseil personnel pour travailler en entreprise de façon à la fois flexible et «smart»?

«Culture eats strategy for breakfast», cette citation de Peter F. Drucker est sans conteste l’une de mes préférées. J’ai moi-même sous-estimé à quel point l’introduction de nouvelles formes de travail transformait la culture d’entreprise. Mon conseil personnel est de veiller à animer cette mutation.

 

Plus d’infos sur le «SMARTINI» dans le blog de SmartIT