02.11.2020

Check-lists pour employés et employeurs pour mieux réglementer le télétravail

Fin mai 2020, les associations d’employés et associations professionnelles indépendantes de la plateforme, composée de la Société des employés de commerce, d’Employés Suisse, de l’Association suisse des cadres (ASC), de la Société zurichoise de gestion des ressources humaines (ZGP), de veb.ch, la Chambre suisse des experts en finance, controlling et comptabilité ainsi que de Vente Suisse, ont mené une enquête auprès de leurs membres sur les conditions de travail en homeoffice et leurs attentes pour la période après la crise. L'enquête montre clairement que le bureau à domicile est devenu une réalité pour de nombreux employés dans les métiers du savoir.

Sur la base des résultats de l'enquête la plateforme a développé des check-lists gratuites pour le travail à domicile. Elles expliquent le cadre juridique actuellement en vigueur et mettent en lumière les accords les plus nécessaires qui doivent être convenus entre les employés et l'entreprise – fidèles à la devise : « régler ce qui est nécessaire et concevoir ensemble ce qui est possible. »

Pour ancrer durablement le télétravail dans les organisations, il s'agit non seulement de convenir d'un cadre légal, mais aussi de se poser les bonnes questions quant aux changements culturels nécessaires pour accompagner ce développement. Comment les managers peuvent-ils réellement diriger en remote ? Comment instaurer un climat de confiance malgré la distance physique ? Il est conseillé de préciser par écrit les points les plus importants pour que le bureau à domicile ne devienne pas un no man's land juridique, mais plutôt une forme de travail réglementée qui, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, apporte des avantages à toutes les parties prenantes et favorise une culture de travail positive.

 

 Downloads

Lisez la publication plus tard ou prenez-la avec vous